Nouvelles d'Armenie    
ARTSAKH (HAUT-KARABAGH)-SOCIAL
En Artsakh les hommes ne battent pas leurs femmes ou leurs enfants, car la famille traditionnelle est forte


Le journal arménien « Jamanak » paraissant à Erévan écrit que la République de l’Artsakh (Haut-Karabagh) ne suivra pas l’Arménie qui renforce ses lois pour protéger les femmes contre les violences conjugales. « Les autorités de l’Artsakh ne sont pas pressés de suivre l’exemple de l’Arménie à propos de la loi de prévention des violences conjugales car on estime en Artsakh que cette loi n’est pas nécessaire (...) car les hommes de l’Artsakh ne battent pas leurs femmes ou leurs enfants » a affirmé au journal un responsable de l’Artsakh. Les statistiques sont là pour confirmer ces propos. Si l’Arménie compte 1 divorce pour 4 à 5 couples mariés, en Artsakh il est de 1 pour 12 à 14 couples. En Artsakh la famille traditionnelle reste encore plus forte en tant que structure essentielle de la société écrit « Jamanak ».

Krikor Amirzayan

samedi 28 octobre 2017,
Krikor Amirzayan ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie

Artsakh (Haut-Karabagh)

Femmes

Karabagh