Nouvelles d'Armenie    
A
La presse arménienne de Géorgie reste pauvre


la presse arménienne de géorgie reste relativement pauvre au regard de l´importance de la communauté arménienne. ainsi à tbilissi voit le jour l´hebdomadaire « vrastan » et le périodique pour jeunes « arpiur », tandis qu´au djavakhk sont publiés deux périodiques, « agounk » et « archalouys ». un nouveau titre « haravayin tarbass », publié par l´institut for war and peace reporting et financé par la communauté européenne et la finlande, édité en arménien et géorgien, viendra compléter la presse arménienne de géorgie. le tirage des journaux arméniens de géorgie reste très limité. ainsi « agounk » et « archalouys » paraissent chacun en 1 000 exemplaire, « vrastan » qui était publié en 1991 en 45 000 exemplaires a vu son tirage diminuer de dix fois. le tirage d ?« arpiur » reste également très limité. krikor amirzayan
samedi 12 juin 2004,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie

Economie

Géorgie

Médias