Nouvelles d'Armenie    
ARMENIE
Des images satellite des USA pourraient aider à comprendre l’incendie de l’été


Les images satellite fournies par les Etats-Unis pourraient aider les forces de l’ordre arméniennes à identifier les causes d’un récent incendie massif dans une réserve naturelle au sud-est d’Erevan, a avancé hier le ministre de la Protection de l’Environnement, Artsvik Minasian.

L’incendie dans la réserve forestière de Khosrov a éclaté le 12 août et a fait rage pendant au moins quatre jours avant d’être éteint par les secouristes arméniens avec l’aide d’un Canadair russe. Des centaines d’hectares de bois ont été brûlé.

Minasian a déclaré que son ministère a demandé aux autorités compétentes des États-Unis de partager des photographies aériennes de la région montagneuse prises par les satellites de surveillance américains.

“Nous avons reçu des photographies prises le 13 août, le matin après l’incendie“, a-t-il expliqué. “Ils montrent trois sources de feu séparées. Cela suggère que quelque chose a été provoqué là par les humains.“

« Naturellement, nous avons transmis cette information aux organismes d’enquête (...) et nous espérons qu’il y aura des révélations majeures sur les causes de l’incendie », a ajouté le ministre.

Le Comité d’enquête de l’Arménie, qui mène une enquête criminelle sur l’incendie de Khosrov, a confirmé qu’il avait reçu les images en haute résolution. Sa porte-parole, Sona Truzian, a toutefois déclaré qu’il ne s’agissait que de copies et que les enquêteurs ont demandé au ministère de la Protection de l’environnement de fournir des originaux.

Truzian a également révélé que, dans le cadre de l’enquête en cours, une personne a été inculpée en vertu d’un article du Code pénal traitant des graves dommages causés à une forêt. Elle n’a pas précisé si le suspect est accusé d’avoir délibérément mis le feu. Elle a dit au contraire que les enquêteurs examinent encore différentes théories qui ont pu être à l’origine de ce qui fut l’un des pires incendies de l’Arménie depuis des décennies.

Minasian a suggéré à cet égard que le feu était le résultat d’un déclenchement criminel ou d’une négligence humaine. “La cause n’était absolument pas naturelle“, a assuré le ministre. “Il n’y avait pas d’éclairs ou de tonnerre ce jour-là. C’est un fait. Il est donc probablee qu’il y ait eu de la malveillance ou de la négligence. “

La réserve de Khosrov occupe environ 25 000 hectares de terres. Environ 9 000 hectares sont des forêts qui ont été plantées à l’origine sous le règne d’un roi arménien du IVe siècle, Khosrov III.

jeudi 12 octobre 2017,
Claire ©armenews.com

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie

Catastrophe

Etats-Unis

intempéries

Police