Nouvelles d'Armenie    
ARTSAKH
En 2016, des bombes à sous-munitions ont été également utilisées dans le territoire du Haut-Karabakh (Handicap International)

samedi2 septembre 2017, par Stéphane/armenews


Les bombes à sous-munitions, interdites par une convention internationale, ont tué ou blessé au moins deux fois plus de civils en 2016 qu’en 2015, en Syrie pour la plupart, dénonce Handicap International, inquiet face à l’“augmentation vertigineuse“ de ces “massacres“.
Ces armes peuvent contenir plusieurs dizaines de mini-bombes qui se dispersent sur un vaste périmètre mais n’explosent pas toutes, se muant en mines antipersonnel qui au moindre contact peuvent tuer et (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Karabagh