Nouvelles d'Armenie    
ECONOMIE
Attaque à l’acide contre une entreprise qui importe des bananes


Un homme d’affaires qui a aidé à mettre fin à un monopole de longue date sur les importations de bananes en Arménie a rapporté jeudi qu’une attaque à l’acide avait eu lieu sur ses entrepôts à Erevan.

Vahram Mirakian a déclaré que tôt le matin, quelqu’un avait versé de l’acide sur les compresseurs des réfrigérateurs des entrepôts où les bananes importées par son entreprise sont stockées. “Si les réfrigérateurs avaient cessé de travailler la nuit, 20 tonnes de produits auraient péri en une heure“, a-t-il déclaré au service arménien de RFE / RL (Azatutyun.am).

L’entrepreneur de 33 ans a déclaré qu’il a alerté la police arménienne et qu’il vérifiera les dégâts après que les policiers aient inspecté la scène. Mirakian a également déclaré que l’attaque n’a pas endommagé d’autres équipements et qu’aucune banane n’avait été volée. “Je peux donc présumer que l’objectif était bien de s’en prendre à nos importations », a-t-il ajouté sans donner de noms.

Les importations de bananes en Arménie ont été pendant de nombreuses années monopolisées par la société du groupe Katrin réputée être contrôlée par Mihran Poghosian, l’ancien chef influent d’un organisme public chargé de rendre des décisions judiciaires. Poghosian avait démissionné de son poste en avril 2016 après avoir été accusé de posséder des comptes secrets offshore à la faveur de l’affaire des Panama papers. Plus tôt cette année, il avait néanmoins été élu au parlement arménien sur la liste du Parti républicain au pouvoir.

La première ministre Karen Karapetian s’est engagée à lutter contre les monopoles en particulier sur les importations lucratives peu de temps après avoir pris ses fonctions en septembre dernier. Mirakian et d’autres entrepreneurs ont commencé à importer des bananes dans la foulée de ces engagements en 2016. Le Comité du Revenu de l’État (SRC) avait réclamé en novembre que soient réprimés les individus qui, selon lui, avaient essayé d’entraver une livraison de bananes effectuée par l’un des nouveaux importateurs.

Mirakian a insisté sur le fait que sa société n’avait pas été confrontée à des « obstacles artificiels » au moment de ses importations de de 40 à 80 tonnes par mois de bananes . “Nous avons été l’une des premières [nouvelles entités] à introduire des bananes à la fin de l’année dernière“, a-t-il déclaré. “Nous avons continué notre commerce de bananes depuis lors.“

Il a également précisé que le dernier incident ne l’obligerait pas à fermer l’entreprise.

Selon la Commission d’État pour la protection de la concurrence économique (SCPEC), quelque 40 sociétés ont importé des bananes en Arménie l’année dernière. Le groupe Katrin représente 56 pour cent de ces importations, a déclaré un porte-parole de la Commission au service arménien de RFE / RL (Azatutyun.am).

dimanche 13 août 2017,
Ara ©armenews.com

P.S Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie

Economie