Nouvelles d'Armenie    
Les OI pas écoutées par les législateurs
Les législateurs n’accordent aucune importance aux opinions des Organisations Internationales


Des membres de l’Assemblée Nationale en Arménie ont évoqué hier les rapports des Organisations Internationales, souvent difficiles à entendre. Le membre du groupe parlementaire Peuple, Vahram Baghdasarian, partage l’opinion de l’organisation Freedom House, selon laquelle l’Arménie est un état autoritaire. Dans ses propres mots, il ne voit que peu de progrès dans la République. Il a ajouté en substance qu’il était nécessaire d’identifier le grain de sable pour que la machine avance plus vite. Levon Mkrtchian, membre du Dashnaktsoutiun, et donc de la coalition gouvernementale, est lui persuadé que l’Arménie est tout à fait stable et démocratique. Il pense que les jugements des Organisations Internationales ne devraient pas être prises trop au sérieux parce qu’elles sont subjectives. Plusieurs autres membres de l’Assemblée partagent cette dernière opinion. L’opposition était absente, et n’a donc pas participé à ce débat.
vendredi 28 mai 2004,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article