Nouvelles d'Armenie    
ARMENIE
Zaruhi Postanjian attaque le parti d’opposition Yelk


Zaruhi Postanjian, femme politique de l’opposition, a attaqué vendredi l’alliance Yelk, affirmant que les autorités arméniennes créaient de toute pièce des forces arméniennes pour affaiblir les vrais opposants politiques.

“Il est évident de leurs positions politiques n’est pas dans l’opposition parce que ces positions correspondent aux positions actuelles du régime illégitime“, a justifié Postanjian.

En particulier, elle a souligné l’échec de Yelk à soutenir les hommes armés de l’opposition emprisonnés qui ont saisi un poste de police à Erevan l’année dernière et leur refus de boycotter l’intronisation cette semaine du maire réélu Taron Markarian.

L’un des dirigeants de Yelk, Edmon Marukian, a désapprouvé cette pique de la femme politique et a refusé de décrire les hommes armés en tant que prisonniers politiques à la fin de la semaine dernière, expliquant que leurs actions avaient des « éléments d’un crime ». En revanche, Postanjian appuie fortement l’action des hommes armés.

Yerkir Tsirani, Yelk et le Parti républicain (HHK) sont les seuls groupes politiques qui ont participé aux élections municipales d’Erevan le mois dernier. Le HHK a remporté le vote du 14 mai.

Yelk détient 14 sièges dans le conseil de 65 membres, contre 5 sièges gagnés par Yerkir Tsirani. Postanjian a exclu toute coopération entre les membres du conseil représentant son parti et le bloc co-dirigé par Marukian, Nikol Pashinian et Aram Sarkisian. Elle a rejeté Yelk en tant que “clients“ de Serge Sarkissian.

Davit Khazhakian, jeune chef de la faction Yelk dans le conseil d’Erevan, a rejeté les allégations de Postanjian. “Vous pouvez toujours trouver des clowns politiques dans une société“, a déclaré Khazhakian. Les groupes d’opposition dure tels que Yerkir Tsirani se sortiront inévitablement de l’arène politique.

Yelk a terminé troisième dans les récentes élections législatives de l’Arménie, remportant 9 sièges dans l’Assemblée nationale de 131 membres. Le parti de Postanjian a été créé en mars et ne s’est pas présenté aux élections législatives.

lundi 19 juin 2017,
Claire ©armenews.com

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie

Erevan

Opposition

Politique