Nouvelles d'Armenie    
REVUE DE PRESSE
La folie des justes

lundi16 novembre 2015, par Stéphane/armenews


Le film s’ouvre à Berlin en 1921, après que Talaat Pacha, principal responsable du génocide arménien, a été tué à bout portant par Soghomon Tehlirian (interprété par Robinson Stévenin), dont la famille a été exterminée. Soixante ans après, Aram, jeune Marseillais d’origine arménienne, fait sauter à Paris la voiture de l’ambassadeur de Turquie. Un jeune cycliste qui passait là par hasard, Gilles Tessier, est gravement blessé.
« Sud Ouest Dimanche ». En 1921, le jury acquitte Soghomon, et (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Arménie