Nouvelles d'Armenie    
A
L’Arménie reste un « point douloureux » dans la politique étrangère de la Turquie, selon Ariel Cohen, un spécialiste Américain de « Heritage Foundation »


l´arménie reste un « point douloureux » dans la politique étrangère de la turquie. c´est l´avis du spécialiste américain de l´organisation « heritage foundation », ariel cohen. selon ce dernier, il n´est pas exclu que la turquie ouvre ses frontières avec l´arménie, car si jusqu´à ces dernières années, les militaires turcs étaient contre cette option, « la situation pourrait changer, car la turquie considère aujourd´hui qu´en ouvrant sa frontière avec l´arménie, elle pourrait bénéficier de subsides complémentaires ». krikor amirzayan
jeudi 3 juillet 2003,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article

 



DANS LA MEME
RUBRIQUE...



















THEMES ABORDES :
Arménie

Europe

Politique

Turquie