Nouvelles d'Armenie    
EDITORIAL
Génocide : après les vivants, les morts

mercredi24 septembre 2014, par Ara/armenews


Les autorités turques sont-elles derrière le dynamitage le 18 septembre dernier du mémorial du génocide arménien de Deir Es-Zor dans le Nord de la Syrie ? La main djihadiste qui a détruit l’unique lieu de mémoire dédié aux Arméniens sur les terres où ils ont été massacrés a-t-elle obéi à un cerveau ottomaniste ? Les fanatiques religieux n’ont certes pas besoin d’être poussés pour aller toujours plus loin dans l’horreur. Ils se débrouillent très bien tout seuls. Mais comment oublier le (...)

D´autres informations disponibles : LA RÈGLE DU JEU



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.